n° 5260 et 5263 ** (F 5260) -...

n° 5260 et 5263 ** (F 5260) - Actrices - Acteurs

F5260
9,10 €

Feuille Actrices - Acteurs


 

Paiement sécurisé

 

Un cadeau différent à chaque commande

Bloc de 4 timbres illustrant 4 grandes figures du théâtre du 19ème siècle, Rachel, Sarah Bernhardt, Coquelin Aîné et Talma ayant fait carrière ou débuté à la Comédie Française.

Portraits peints, figurés en pied, ils sont ainsi figés dans l'action dans l'interprétation d'un de leurs rôles titres :
Rachel, dans le rôle de Phèdre dans la pièce éponyme de Jean Racine,
Sarah Bernhardt dans le rôle de la Reine dans la pièce Ruy Blas de Victor Hugo,
Coquelin Aîné dans le rôle de Cyrano de Bergerac, pièce éponyme de Edmond Rostand
Talma dans le rôle de Néron dans la pièce Britannicus de Jean Racine

Placés sur un fond de scène historique de la Comédie française, l'actuelle salle (estampe de la fin du XVIIème siècle) où la troupe menée par Talma s'installe définitivement en 1799 .

Infos techniques
Date d'émission : 10 septembre 2018
Mise en page : Valérie Besser
Impression : héliogravure
Couleurs : quadrichromie
Format du bloc : 143 x 135 mm
Format des timbres : 30 x 40,85 mm
Présentation : bloc de 4 timbres
Tirage : 370 000 exemplaires

Le XIXe siècle consacre l’acteur comme vedette. Seules quelques personnalités suscitent un tel engouement : le public se précipite au théâtre lorsqu’elles paraissent, que ce soit en France ou à l’étranger, dans les tournées internationales qui les mènent jusqu’en Russie, et aux États-Unis à la fin du siècle. Talma, Rachel, Sarah Bernhardt et Coquelin aîné font carrière à la Comédie-Française, premier théâtre de France.

Talma réforme la scène sous la Révolution en adoptant l’esthétique néoclassique et la toge à l’antique pour la tragédie classique, costume que Delacroix reprend dans son portrait dans le rôle de Néron de Britannicus (Racine). Proche de Napoléon, l’acteur prend la tête de la Comédie-Française sous l’Empire et incarne tous les rois, empereurs, tyrans du répertoire.

Rachel, issue d’une famille très modeste, fait figure de prodige. Édouard Dubufe la représente dans un de ses rôles favoris : Camille dans Horace de Pierre Corneille. Dès ses premières représentations, le public afflue comme jamais pour l’admirer dans la tragédie classique. Pour le peuple, elle parvient à incarner la République par son interprétation de La Marseillaise, pendant la Révolution de 1848.

Sarah Bernhardt reste quelques années à la Comédie-Française comme interprète des jeunes premières du répertoire classique, moderne et romantique. Victor Hugo lui rend hommage pour son interprétation de la Reine de Ruy Blas, sujet du portrait peint par Georges Clairin. Se pliant difficilement à la discipline de la troupe, elle la quitte et dirigera plusieurs théâtres parisiens.

Coquelin aîné fait toute sa carrière à la Comédie-Française avant de jouer sur d’autres scènes : il crée triomphalement Cyrano de Bergerac, d’Edmond Rostand, au Théâtre de la Porte Saint-Martin en 1897, interprétation que Louis Picard immortalise dans son portrait de l’artiste.

Source Phil@Poste

Les clients qui ont acheté ce produit ont également acheté...

Produit ajouté à la liste de souhaits

Pour votre confort, Philatelie 91 utilise des cookies.
Plus d'informations...