bandeau_remises-immediates

Sélection de timbres Cyber Week

BANDEAU LIVRAISON

____________________________________________

Voir notre SÉLECTION DE TIMBRES DU MOIS

_____________________________________________________

____________________________________________

Voir les Jeux France 2021

Voir les timbres émis en 2021


-

n° 5294 **  - Timbre Emilie du Châtelet
n° 5294 **  - Timbre Emilie du Châtelet

n° 5294 ** - Timbre Emilie du Châtelet

1,70 €

Timbre Emilie du Châtelet

 

Paiement sécurisé

 

Un cadeau différent à chaque commande

timbre Emilie du Châtelet  (1706-1749), 1ère femme de sciences française.
Portrait par Maurice Quentin de La Tour (1704-1788), peintre français.

Née à Paris le 17 décembre 1706, Gabrielle Émilie Le Tonnelier de Breteuil est très tôt passionnée par la science. Elle a la chance d’être encouragée par son père, le baron de Breteuil : impressionné par la vive intelligence de sa fille, il lui offre les meilleurs précepteurs afin de parfaire son éducation. C’est là un privilège rare pour une jeune femme du XVIIIe siècle, même dans la bonne société, et cela confère à la jeune Émilie un solide bagage intellectuel.

Son mariage en 1725 avec le marquis Florent Claude du Châtelet ne met pas un terme à sa soif de connaissances, car son mari, conscient des capacités de son épouse, lui laisse une grande liberté. Soutenue par Voltaire, qu’elle rencontre en 1734 et avec qui elle noue une relation amoureuse, elle poursuit des recherches en physique et en mathématiques, traduit en français les Principia Mathematica de Newton, et rédige elle-même des ouvrages savants ou des traités philosophiques, dont certains ne seront publiés qu’à titre posthume. Loin de se cantonner à la théorie, Émilie du Châtelet se livre à des expériences qui la font passer pour excentrique aux yeux de ses contemporains, mais lui permettent de démontrer la théorie de Leibniz selon laquelle l’énergie cinétique est effectivement proportionnelle à la masse et au carré de la vitesse.

Sa disparition prématurée en septembre 1749, à l’âge de 42 ans, n’empêche pas sa renommée scientifique, déjà solidement établie, de se perpétuer bien au-delà de sa mort, comme en témoigne l’existence de l’Institut Émilie-du-Châtelet : fondé en 2006 pour commémorer le tricentenaire de sa naissance, il favorise la diffusion des recherches sur les femmes, le sexe et le genre, perpétuant ainsi la mémoire de celle qui est aujourd’hui considérée comme l’une des premières femmes de sciences françaises.

Infos techniques
Date d'émission : 21 janvier 2019
Création : Stéphane Humbert-Basset
Impression : héliogravure
Couleurs : quadrichromie
Format : 30 x 40,85 mm
Présentation : 42 timbres à la feuille
Valeur faciale : 0,88 €
Tirage : 800 016 exemplaires

Source Phil@Poste

Les clients qui ont acheté ce produit ont également acheté...

Produit ajouté à la liste de souhaits

Pour votre confort, Philatelie 91 utilise des cookies.
Plus d'informations...