n° 5576 ** - Émile Erckmann...
n° 5576 ** - Émile Erckmann...

n° 5576 ** - Émile Erckmann (1822-1899) - Alexandre Chatrian (1826-1890)

TP-5576
5,45 €

Timbre Émile Erckmann & Alexandre Chatrian

Paiements 100% sécurisés
 

Paiement sécurisé

 

Un cadeau différent à chaque commande

Émile Erckmann est né le 20 mai 1822 à Phalsbourg, entre l’Alsace et la Lorraine.
Non loin, à Soldatenthal, dans les Vosges, Alexandre Chatrian voit le jour le 28 décembre 1826.

Leur rencontre et leur amitié datent de 1847. C’est le début d’une extraordinaire aventure littéraire.
Le succès ne vient pas tout de suite : Chatrian entre à l’administration des Chemins de fer de l’Est et Erckmann poursuit sans conviction des études de droit à Paris.
Erckmann écrit, Chatrian corrige et se démène pour faire publier les œuvres à Paris.

Infos techniques Date d'émission : 23 mai 2022
Illustration : Charles Gilbert-Martin
Mise en page : Bruno Ghiringhelli
Gravure : Claude Jumelet
Impression : taille-douce
Format du timbre : 40,85 x 40,85 mm
Présentation : 12 timbres à la feuille avec marges illustrées
Tirage : 705 000 exemplaires
Valeur faciale : 2,86 €


Dix ans après leur rencontre, quelques contes paraissent en feuilleton dans des journaux parisiens.
Erckmann n’aime pas séjourner à Paris et retourne à Phalsbourg dès que possible, Chatrian apprécie la vie parisienne, les deux amis se complètent admirablement.

Finalement, en 1860, L’Illustre Docteur Mathéus est un très gros succès de librairie. La vraie carrière littéraire est lancée et se confirmera d’année en année. Leurs héros nous racontent, à leur manière, l’histoire de la Révolution et de l’Empire. Les ouvrages, romans, contes, essais, publiés le plus souvent par Hetzel, sont également traduits dans plusieurs langues.

Après la défaite de 1870, Erckmann, optant pour la France, doit s’exiler de sa ville natale. Leurs publications vont se faire l’écho de la détresse des provinces perdues rattachées à l’Empire allemand.
Une brouille, orchestrée par Le Figaro, va les séparer en 1889. Chatrian meurt peu après, le 3 septembre 1890.

Erckmann passe ses dix dernières années à Lunéville, où il continue d’écrire et de publier. Il y décède le 14 mars 1899.

Source Phil@Poste

Voir : Émissions 2022

Les clients qui ont acheté ce produit ont également acheté...

Produit ajouté à la liste de souhaits

Pour votre confort, Philatelie 91 utilise des cookies.
Plus d'informations...