• Nouveau
n° 5714 ** - Prune Nourry
n° 5714 ** - Prune Nourry

n° 5714 ** - Prune Nourry

5714
4,40 €

Timbre Prune Nourry

 

Paiement sécurisé

 

Un cadeau différent à chaque commande

2,32 €. Lettre verte 100 g. Blanc et gris

Pour ce nouveau projet de timbre, Prune Nourry choisit comme modèle une élève de l’INJA-Louis Braille, Aïcha.
En lien avec le travail de sculpteur et le symbole du toucher, son timbre est en volume.
La main d’Aïcha est en embossé et les noms sont en braille.
Blanc comme le plâtre des moulages, ce timbre nous montre que l’on peut voir au-delà des yeux et voyager à travers le toucher.
Dessinées sur une paume ou sur une lettre, les lignes nous (re)lient, nos correspondances laissent des traces, une empreinte.

Infos techniques Date d'émission : 16 octobre 2023

Œuvre originale de Prune NOURRY
Mise en page Jean-François AIMÉ et Étienne THÉRY
Impression : procédé mixte héliogravure/typographie
Format du timbre : 40,85 x 52 mm
Présentation : 9 timbres à la feuille
Tirage : 450 000 exemplaires
Valeur faciale : 2,32 € Lettre Verte 100g

Prune Nourry (née en 1985, vivant entre New York et Paris), diplômée de l’École Boulle, travaille de nombreux matériaux tels que la terre, le bois, le bronze et le verre. La sculpture est la colonne vertébrale de son travail, autour de laquelle elle crée des performances éphémères, des films et des installations. La collaboration avec des spécialistes, artisans et scientifiques, nourrit son processus. L’artiste interroge notamment dans son travail les notions d’équilibre et de guérison, comme à travers son projet Catharsis (2019).

En 2021, avec Projet Phenix, elle renoue avec la tradition du portrait et de l’intimité entre l’artiste et son modèle, en invitant huit personnes non voyantes à poser dans son atelier. Yeux bandés, sans jamais les voir, Prune Nourry entreprend de réaliser leur buste en terre, à travers le toucher et l’écoute. Inspirée par le mythe du phénix, elle utilise la technique du raku pour cuire les œuvres. Lors des séances de pose, elle enregistre leur histoire et prend en photo leurs mains, dont les lignes de vie symbolisent aussi l’histoire. Ce projet naît d’une expérience très personnelle. Pour traiter un cancer, elle a recours à la chimiothérapie dont l’un des potentiels effets secondaires est la perte d’un sens essentiel pour elle : le toucher.

Source Phil@Poste

Voir toute notre rubriqueTIMBRES FRANCE NEUFS**

Produit ajouté à la liste de souhaits

Pour votre confort, Philatelie 91 utilise des cookies.
Plus d'informations...