n° 5283 **  - Timbre Ivan Tourguéniev...
n° 5283 **  - Timbre Ivan Tourguéniev...

n° 5283 ** - Timbre Ivan Tourguéniev 1818-1883

5283
2,50 €

Timbre Ivan Tourguéniev


 

Paiement sécurisé

 

Un cadeau différent à chaque commande

Timbre Ivan Tourguéniev 1818-1883

Ivan Sergueïevitch Tourguéniev, est écrivain, romancier, nouvelliste et un grand classique russe. Opposant farouche au servage, il s’est battu pour faire respecter la liberté et les droits de l’Homme. Ces idéaux nourriront constamment son œuvre qui contribuera au développement des idées progressistes en Russie.
Ivan Serguéïévitch Tourguéniv est né à Orel, en Russie centrale le 9 novembre 2018.

Infos techniques
Date démission : 12 novembre 2018
Création : Stéphanie Ghinéa
Impression : héliogravure
Couleurs : quadrichromie
Format : 40,85 x 30 mm
Présentation : 42 timbres à la feuille
Valeur faciale : 1,30 €
Tirage : 500 010 exemplaires

D’origine aristocratique, il a reçu de ses parents une éducation exemplaire et a appris, dès l’âge de 4 ans, le français et l’allemand. Il étudie par la suite le grec et le latin, ainsi que les principales langues européennes. Ce garçon sensible et doué, admirateur de la nature et vivant dans la propriété de sa mère à SpasskoÎé-Loutovinovo, considérée comme un des plus beaux paysages de Russie, rassemblera des scènes paysannes dans Mémoires d’un chasseur (1852), véritable plaidoyer en faveur de la libération des moujiks de son pays ; grâce à ce livre, le tsar Alexandre II abolira le servage en 1861. Grand voyageur, Tourguéniev se fera progressivement européen, imprégné des valeurs occidentales de liberté, de tolérance et de droit. Ce fut aussi un visionnaire et un précurseur, ayant préparé aux côtés de Victor Hugo en 1878, une loi sur les droits d’auteur et créé à Paris, dès 1876, une société d’entraide aux artistes russes dans le besoin dont il a rédigé les statuts qui ressemblent à s’y méprendre à ceux de la future loi de 1901 sur les associations.

Mais Tourguéniev est avant tout un écrivain classique, romancier, nouvelliste et dramaturge, peintre de la jeune fille russe, des courants politiques de son temps, passeur de cultures et de littératures, ouvert sur les droits de l’homme et la modernité. Epistolier cosmopolite, docteur honoris causa de l’université d’Oxford, il correspondra avec Mérimée, Flaubert, Zola, Maupassant, Georges Sand, Renan, Taine mais aussi Charles Gounod dont il partagera les goûts musicaux. Vivant constamment en France aux côtés d’une célèbre cantatrice d’opéra, Pauline Viardot-Garcia, il séjournera tour à tour au château de Courtavenel en Brie et à Bougival, où il mourra le 3 septembre 1883. La postérité lui a dédié un musée unique en France dans cette petite ville, ainsi qu’une revue, Les cahiers Ivan Tourguéniev, Paulien Viardot, Maria Malibran (1977-2016).

Source Phil@Poste

Les clients qui ont acheté ce produit ont également acheté...

Produit ajouté à la liste de souhaits

Pour votre confort, Philatelie 91 utilise des cookies.
Plus d'informations...