Rechercher

Catégories

n° 4927 ** - Timbre Service de déminage 1945-2015

[TP4927]

2,30€

 

Timbre Service de déminage 1945-2015




Le timbre illustre le quotidien des démineurs dont la devise est réussir ou périr lors d’une opération de désobusage.

Infos techniques
Date d'émission : 23 février 2015
Création : Séra

Impression : héliogravure
Couleurs : quadrichromie
Format : 40,85 x 30 mm
Présentation : 42 timbres à la feuille
Valeur faciale : 1,20 €
Tirage : 1 000 000 exemplaires

Trois conflits vont se succéder, la guerre de 1870-1871, la Première guerre mondiale et la Seconde guerre mondiale ; trois conflits et des milliers de km2 à déminer.
La France meurtrie veut panser ses plaies et se reconstruire. Il devient vital de détruire ou d’enlever ces mines et munitions qui empêchent la reconstruction. Toutes représentent un risque, ces armes meurtrières doivent être manipulées ou déplacées par un démineur.

1945, face à l’ampleur de la tâche le Général de Gaulle créée la direction du déminage (par ordonnance du 21 février 1945). Ces hommes seront placés sous l’autorité du ministère de la Reconstruction et l’Urbanisme dont le premier directeur fut Raymond Aubrac. Le service compte à cette époque plus de 5000 démineurs.
Grâce à la compétence, le dévouement et la disponibilité de ces hommes un bilan extraordinaire est rapidement réalisé et les opérations de débombage-désobusage leur sont également confiées.

1964, le ministère de l’Intérieur reprend le service de déminage sous l’autorité de la sécurité civile.
2015, 300 démineurs sont présents sur le terrain et effectuent bien d’autres missions en France et à l’étranger. Leurs compétences ont évolué face aux risques de notre société. Ils interviennent sur les objets suspects dans les gares, aéroports, etc. Ils sécurisent également les voyages officiels des personnalités ou les lieux de grands rassemblements.

En 70 ans, ce service déplore 620 démineurs tués en service et 800 blessés graves ; 16 millions d’obus et d’engins, 13 millions de mines et 490 000 bombes ont été neutralisés.