ADH. n°2169 à 2180 (BC 2169) -...

ADH. n°2169 à 2180 (BC 2169) - France, terre de tourisme. Habitats typiques

BC2169
26,40 €

Carnet France terre de tourisme

Paiements 100% sécurisés
 

Paiement sécurisé

 

Un cadeau différent à chaque commande

Carnet de 12 timbres autocollants - lettre verte.
En France métropolitaine, beaucoup de maisons ou bâtiments anciens sont faits avec une ossature de pans de bois appelés colombages. Ceux-ci sont remplis d’un maçonnage.
L’habitat utilise les matériaux locaux qui diffèrent d’une région à une autre, ce qui explique les différences de constructions, la variété et les caractéristiques des habitats à travers la France.

Infos techniques Date d'émission : 4 juillet 2022
Mise en page : Etienne Théry
Logo France Terre de tourisme : Christelle Guénot
Impression : héliogravure
Format du carnet : 256 x 54 mm
Format des timbres : 38 x 24 mm
Présentation : carnet de 12 timbres autocollants
Tirage : 4 000 000 exemplaires
Valeur faciale : Lettre verte


En Normandie
, la plupart du temps, le soubassement est fait de moellons de silex sur lequel sont posés les colombages et un torchis. Celui-ci est recouvert d’un enduit.
En Sologne, les colombages sont remplis de briques.
En Alsace, les façades sont peintes de couleurs qui donnent des indications sur le métier de ceux qui y résident : le rouge fait référence aux forgerons, serruriers en rapport avec le feu, le bleu symbolise les métiers du bois, le jaune est dédié aux boulangers et aux pâtissiers, le vert aux métiers qui façonnent le tissu et le cuir.
Dans le Nord de la France, les maisons flamandes sont faites de la brique rouge, les toits sont en tuiles vernissées.
En Savoie, l’habitat est un bâtiment rectangulaire fait pour résister aux conditions climatiques caractéristiques de la montagne : ardoise, pierre et bois, les matériaux locaux. Les balcons, portes, volets, balustrades, les volets sont savamment découpés et peints de motifs.
L’habitat basque a des menuiseries rouges, vertes ou bleues. Le rouge viendrait du sang de bœuf qui protègerait le bois, le vert viendrait du fer présent dans le sol. Plus près de la côte, le bleu viendrait du reste de peinture des bateaux de pêche.
Aux Antilles, à la Réunion, en Guyane, à Mayotte… on trouve des cases traditionnelles créoles dont la forme est différente selon les régions. Elles sont peintes de couleurs vives, un lambrequin, zinc découpé de motifs traditionnels, termine la toiture et les hauts des fenêtres.
Dans le Vaucluse, l’habitat varie selon sa fonction et son environnement. Il tient compte des vents dominants et de l’orientation du soleil pour garder la fraîcheur l’été et la chaleur l’hiver. Alors que la pierre calcaire domine l’architecture des villages de la région, le timbre présente une façade enduite d’ocre.
En Bretagne, quelques ports et bourgs ont choisi de peindre de couleurs vives leurs façades.
Pendant que dans l’Hérault, la couleur des façades est claire et les maisons typiques se protègent du soleil
et qu'en Saône-et-Loire les façades se parent de vigne vierge.

Source Phil@Poste

Les clients qui ont acheté ce produit ont également acheté...

Produit ajouté à la liste de souhaits

Pour votre confort, Philatelie 91 utilise des cookies.
Plus d'informations...