n° 5079 - Françoise Giroud
n° 5079 - Françoise Giroud

n° 5079 - Françoise Giroud

5079
1,60 €

timbre Françoise Giroud (1916-2003)

 

Paiement sécurisé

 

Un cadeau différent à chaque commande

Le timbre de Françoise Giroud ne pouvait être qu’une création féminine ! Il a été dessiné et gravé en taille-douce par une jeune artiste, Sarah Bougault, diplômée de l’Ecole Estienne en 2003.
Le timbre propose un portrait souriant de Françoise Giroud, gravé tout en douceur. La bibliothèque en arrière-plan symbolise son implication littéraire et sa curiosité insatiable.

Infos techniques
Date d'émission : 12 septembre 2016
Création et gravure : Sarah Bougault

Impression : taille-douce
Couleurs : polychromie
Format : 40,85 x 30 mm
Présentation : 48 timbres à la feuille
Valeur faciale : 0,80 €
Tirage : 1 000 320 exemplaires

Écrivain, journaliste, femme politique, Françoise Giroud est une référence. Celle d’une femme audacieuse, d’une femme de combat, engagée et talentueuse, ayant ouvert la voie à toute une génération de femmes qui, après elles, ont osé !

Née le 21 septembre 1916 à Lausanne, Françoise Giroud abandonne l’école à quatorze ans. Le hasard lui fait rencontrer le metteur en scène Marc Allégret qui l’engage. Secrétaire, puis script-girl, elle découvre avec Jean Renoir sur La Grande Illusion le métier d’assistant-réalisateur puis signe le scénario d’un film de Jacques Becker.
Une rencontre déterminante avec Hélène Lazareff, fondatrice du tout nouveau journal Elle, donne le coup d’envoi de sa carrière journalistique en 1945. À la tête de la rédaction, elle n’hésite pas à aller à contre-courant des codes de l’époque. Son audace dans le choix des sujets fait mouche, tout comme sa capacité à capter l’air du temps et sa liberté de ton, sa marque de fabrique.
En 1953, elle crée L’Express avec Jean-Jacques Servan-Schreiber. Première femme à diriger un grand journal d’information, elle en est l’âme. « Faites ce que vous voulez, mais soyez le meilleur », aimait-elle dire
.

Son passage en politique comme secrétaire d’État chargée de la Condition féminine en 1974, puis à la Culture en 1976, lui inspirera deux de ses plus grands succès littéraires : La Comédie du pouvoir et Le Bon Plaisir. Auteur d’une trentaine de romans, essais, biographies, chroniques, elle s’éteint le 19 janvier 2003.

Les clients qui ont acheté ce produit ont également acheté...

Produit ajouté à la liste de souhaits

Pour votre confort, Philatelie 91 utilise des cookies.
Plus d'informations...